Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Rome antique (suite)

Le Panthéon (fin)

Le clocheton :

En 609, l’empereur byzantin Phocas fit don du Panthéon au pape Boniface IV qui le consacra comme église chrétienne, ce qui le sauva de la destruction. Un autel fut placé dans l’exèdre sud, face à l’entrée. Le pape fit transférer des restes anonymes pris dans les catacombes qu’il plaça sous l’autel. Ici, le Panthéon avec un clocheton central au XVe siècle.

 

Les oreilles :

Au XVIIe siècle, le pape Urbain VIII donna l’ordre au Bernin de récupérer les bronzes qui décoraient l’intérieur et couvraient le portique du Panthéon pour les faire fondre et les réutiliser dans la basilique Saint-Pierre. Le Bernin remplaça également le clocheton central par deux clochetons aux extrémités du fronton, que les Romains surnommèrent : « les oreilles d’âne du Bernin ».

 

Le pont Aelius

Construit au début du IIe siècle de notre ère, le pont Aelius offrait un accès majestueux au mausolée d’Hadrien érigé sur la rive droite du Tibre. Il porte le nom de l’empereur qui l’a fait édifier (Publius Aelius Traianus Hadrianus). Au VIe siècle, lorsque le mausolée est rebaptisé Château Saint-Ange, le pont est englobé dans ce changement, si bien qu’il devient le Pont Saint-Ange. Il jouera un rôle prééminent tout au long de l’histoire de Rome.

 

Le pont Aemilius

Construit en 241 av. JC, en même temps que la via Aurelia, le pont Aemilius est le plus vieux pont de pierre de Rome. Il était situé un peu au nord du pont Sublicius, le premier pont bâti à Rome, afin de relier le forum Boarium à la via Aurelia. D’abord constitué de bois, il fut remplacé par un ouvrage de pierre en 142 de notre ère. Endommagé à plusieurs reprises par les crues du Tibre, il fut reconstruit jusqu’en 1598, puis abandonné par la suite. Aujourd’hui, il n’en subsiste plus qu’une unique arche au milieu du fleuve.

 

Le pont Cestius

Construit au milieu du 1er siècle av. JC, le pont Cestius relie l’île Tibérine à la rive droite du Tibre, vers le quartier du Trastevere. Il fut modifié en profondeur au IVe siècle de notre ère, sous les empereurs Valentinien, Valens et Gratien, ce qui lui valut le nom de : « Pons Gratiani ». Au XIXe siècle, à la suite de travaux d’élargissement du bras du Tibre, le pont fut démoli, puis reconstruit, mais seule l’arche centrale conserva son apparence.

 

Le pont Fabricius

Vue générale :

Construit en 62 av. JC, le pont Fabricius est le plus ancien pont de Rome encore dans son état d’origine. Il porte une inscription répétée quatre fois, indiquant que son édification est due à un certain Lucius Fabricius qui était curator viarum (chargé de la voirie). Le pont fut restauré en 21 av. JC, et en 1679 par le pape Innocent XI.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article