Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Rome antique (suite)

Le Panthéon (suite)

La reconstruction :

En 125, lors de la reconstruction du Panthéon, son orientation fut inversée. Le pronaos et le bâtiment de transition occupèrent l’emplacement de l’ancienne cella, tandis que la rotonde prenait l’espace entre l’ancienne entrée et la basilique de Neptune. Le temple fut entouré d’un portique sur trois côtés et précédé d’une cour pavée.

 

Le pronaos :

A l’origine, le pronaos du Panthéon était surélevé par un podium de 1,3 m accessible par un escalier de cinq marches, mais au fil des siècles, le sol environnant s’est rehaussé, si bien qu’il atteint maintenant le niveau du podium. Le portique comporte 16 colonnes disposées sur trois rangs. Huit colonnes en façade, puis deux rangs de quatre colonnes. Au Moyen-âge, deux colonnes furent retirées sur la gauche pour être remplacées par des colonnes des thermes de Néron.

 

La colonnade du pronaos du Panthéon délimite trois nefs. La nef centrale conduit à la porte du temple, tandis que les deux nefs latérales donnent sur des niches en demi-cercle qui devaient abriter des statues, sans doute celles d’Auguste et d’Agrippa, mais elles ont disparu. La couverture du pronaos était faite de tuiles de bronze, mais le pape Urbain VIII les a fait fondre pour en faire le baldaquin de la basilique Saint-Pierre.

 

Le bâtiment intermédiaire :

Entre le pronaos et la rotonde du Panthéon se trouve un bâtiment intermédiaire aussi large que le pronaos, mais aussi haut que la rotonde. Il relie le pronaos à la cella à travers son portail central. Les portes de bronze actuelles ont été récupérées sur un autre monument, tandis que le placage de marbre qui recouvrait les parois extérieures est encore en place. L’on peut remarquer le dessin d’un second fronton sur la façade du bâtiment, qui fait écho à celui du pronaos.

 

Plan en coupe :

La rotonde est un mur circulaire composé d’une double paroi reposant sur d’imposantes fondations. Elle forme le décor de la cella et soutient le poids de la coupole. Au niveau inférieur, sept exèdres alternativement semi-circulaires et trapézoïdales sont séparés par des colonnes et des pilastres, ainsi que des édicules à fronton.

 

Le niveau supérieur :

Le niveau supérieur de la rotonde du Panthéon est délimité par deux corniches circulaires. Son décor alterne des fenêtres grillagées avec des plaques de marbre de couleur et des rectangles de porphyre. Dans l’Antiquité, les fenêtres  laissaient passer une lumière diffuse à la base de la coupole, mais en 1747, lors d’une restauration, les fenêtres ont été murées, puis dessinées sur le mur.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article