Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mayas (suite)

Machaquila (fin)

Un gobelet :

Aucun des artefacts découverts à Machaquila (Guatemala) ne sont demeurés sur place. Certains furent emportés dans des musées pour les protéger, mais la plupart furent pillés et ont disparu. Sur le site, l’on peut voir des morceaux de stèles cassées, dont la partie sculptée a été coupée, puis emportée par les pilleurs. Le site est également menacé par des agriculteurs qui tentent de récupérer les terres pour les cultiver.

 

Mayapan

Vue aérienne :

Située dans la péninsule du Yucatan (Mexique), la cité maya de Mayapan a une histoire assez courte. Fondée dès 1050, ce ne devait être guère plus qu’un village jusqu’aux événements dramatiques qui se déroulèrent non loin de là, à Chichen Itza en 1221.

 

Une pyramide :

En 1221, les Mayas se révoltèrent contre les seigneurs de Chichen Itza. Après une courte guerre civile, les seigneurs de plusieurs villes, issus de familles importantes, se réunirent pour restaurer un pouvoir central dans le Yucatan. Ils décidèrent de construire une nouvelle capitale à la place du village existant, l’entourèrent d’un mur défensif et l’appelèrent Mayapan (étendard du peuple maya).

 

Une tour :

Lors de la fondation de Mayapan, le chef de l’ancienne famille Cocom qui a pris part à la révolte est choisi comme roi, mais chaque famille noble envoie certains de ses membres participer au gouvernement. Cet arrangement dure 200 ans.

 

Un temple :

En 1441, Ah Xupan, membre de la puissante famille Xiu, organise une révolte contre les dirigeants Cocom, dont la plupart périssent. Mayapan est pillée, incendiée, puis abandonnée. A cause de cette fin violente, le site archéologique est assez peu spectaculaire. Beaucoup de bâtiments n’existent plus qu’à l’état de fondations.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article