Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Perse (suite)

Persépolis (suite)

Le palais des Cent colonnes :

Vue générale

Aussi nommé salle du Trône, il a la forme d’un carré de 70 m de côté : le palais des Cent Colonnes est le plus grand des palais de Persépolis.

Lors de sa première excavation partielle, il est apparu qu'il était recouvert par une couche de terre et de cendres de cèdre de plus de trois mètres d’épaisseur. Sévèrement endommagé par l’incendie, 🔥 seules les bases des colonnes et les montants des portes ont survécu.

 

Les taureaux

Deux taureaux colossaux 🐂 constituent les bases des colonnes principales de 18 m qui soutenaient le toit du portique de l’entrée au nord.

 

La porte nord

L’entrée se faisait par une porte richement décorée de reliefs. Parmi ces représentations, l’une décrit l’ordre des choses, montrant de haut en bas : Ahura-Mazda, le roi sur son trône, puis plusieurs rangs de soldats le soutenant. Le roi tient donc son pouvoir d’Ahura-Mazda qui le protège, et commande l’armée qui porte son pouvoir.

 

Porte sud
Vue générale :

La porte sud présente un relief complètement différent. Il symbolise le soutien apporté au roi par les différentes nations composant l’empire. Les soldats des cinq rangs inférieurs appartiennent en effet à plusieurs nations, reconnaissables à leur coiffe, tenues, et armements.

 

Le relief :

Tourné vers le Trésor, ce message s’adresse plutôt aux serviteurs et leur rappelle ce que les richesses transitant par cette porte servent à la cohésion de l’empire. Des tablettes cunéiformes détaillent les archives des tributs, donnant ainsi un aperçu des richesses ayant transité par les portes du palais.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article