Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Balade à travers l'Histoire avec Michel Rouvère

Les Celtes (suite)

3 Janvier 2023 , Rédigé par Michel Rouvère Publié dans #Celtes, #La Colline Celtique, #Vix

Le site de la Heuneburg

Vue aérienne :

Le site de la Heuneburg est principalement connu pour être un important centre celtique, qualifié de princier, entre le VIIe et le Ve siècle av. J.-C., lors de la période du Halstatt. Toutefois, le lieu a connu plusieurs autres occupations de moindre importance.

 

Le bourg :

L'ensemble se développe pour devenir un site important à l'échelle européenne, un centre majeur de pouvoir et de commerce. À la jonction entre le Ve et le VIe siècle av. J.-C., le site connaît deux importants épisodes de destructions violentes.

 

La citadelle :

Le centre princier fortifié est situé sur un plateau de 2 hectares au sommet d'un éperon rocheux, naturellement protégé et surplombant le Danube de 40 mètres. Il est investi au début du VIe siècle av. J.-C. Les fouilles ont identifié plus d'une douzaine d'états dans la séquence stratigraphique. Cela correspond à une durée d'occupation d'au moins 250 ans.

 

Le premier rempart :

Une première fortification est mise en place lors du réinvestissement du site vers 700 av. J.-C. Cette fortification initiale prend la forme d'un mur en bois et terre, apparenté au murus gallicus décrit par Jules César. C'est un mode de fortification courant dans le monde celtique.

 

Les fortifications :

Cette fortification est remplacée aux alentours de 600 av. J.-C. par une structure sans équivalent au sein de l'Europe celtique contemporaine. Un mur de briques crues de près de 4 m de haut sur, probablement surmonté d'un chemin de ronde couvert, le tout supporté par des fondations de pierre calcaire. L'ensemble, d'une hauteur totale de 6 m, a été recouvert d'un enduit à la chaux régulièrement renouvelé.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article