Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Celtes (suite)

La sépulture de Hochdorf (suite)

Reconstitution :

La chambre funéraire de la sépulture de Hochdorf (Allemagne) était creusée au centre du tumulus et constituée de deux caissons concentriques en poutres de chêne aux parois coffrées de bois.

L'espace entre les deux caissons était obstrué de 50 tonnes de pierres, probablement dans le but de préserver le site funéraire d'éventuels pillards.

 

Le trésor :

Au cours du temps le toit qui recouvrait le caveau s'est effondré et le tumulus s'est arasé naturellement.

Cela explique que la tombe soit demeurée totalement intègre jusqu'à sa découverte, si bien qu’elle a pu livrer les restes d'un homme richement paré et un mobilier d'une exceptionnelle richesse.

 

La klinè :

Le défunt

L'élément le plus spectaculaire de la sépulture est un divan en bronze doré (une klinè) qui daterait de 530 av. J.-C. environ, sur lequel reposait le corps d'un homme d’une quarantaine d’années.

 

Vue générale

Ce genre d'objet se rencontre plus habituellement chez les Étrusques, mais le décor de celui-ci comporte des éléments d'une facture typiquement celte.

Il se pourrait donc que le meuble ait été importé puis redécoré ou copié par les artisans celtes.

 

Les personnages

La klinè est le seul exemplaire connu chez les Celtes.

Son décor est constitué de personnages debout sur des roues qui soutiennent le siège.

Deux chars sont figurés aux extrémités, sur chaque char se tient un homme debout, épée et bouclier en main.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article