Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Balade à travers l'Histoire avec Michel Rouvère

La Perse (suite)

16 Juin 2022 , Rédigé par Michel Rouvère Publié dans #Egypte, #Le Peintre de Mennefer, #Perse

Persépolis (suite)

Le palais des Cent colonnes (fin)

Une autre porte

Si les reliefs des entrées nord et sud concernent essentiellement l’affirmation de la royauté, 👑 ceux des parties est et ouest présentent comme pour d’autres palais, des scènes héroïques de combats du roi contre le mal.

 

Le Trésor :

Vue aérienne

Construit par Darius le Grand, le Trésor est une série de salles située dans l’angle sud-est de la Terrasse, qui s’étendent sur une surface de 10 000 m². Le trésor comprend deux salles plus importantes dont le toit était supporté respectivement par 100 et 99 colonnes de bois. Des tablettes de bois et d’argile y ont été retrouvées, qui détaillent le montant des salaires et avantages payés aux ouvriers ayant construit le site.

 

Un relief

Le Trésor est plusieurs fois reconstruit et modifié. Plusieurs inscriptions y ont été retrouvées sur des blocs massifs de diorite, mentionnant le roi Darius. On y a également retrouvé deux reliefs dont l’un représente le roi, sans doute Xerxès 1er  (ou son père Darius 1er) sur le trône. Le roi reçoit un officiel mède incliné vers l’avant qui porte sa main droite aux lèvres en signe de respect. Il pourrait s’agir d’un chiliarque, commandant 1 000 gardes, ou d’un gouverneur du trésor (ou Ganzabara). Le prince héritier et des nobles perses se trouvent debout derrière le souverain. Deux porteurs d’encens se trouvent entre le roi et les dignitaires.

 

La salle des 32 colonnes :

Sur le versant est du complexe, entre le palais des Cent-Colonnes et la montagne se trouvent de multiples salles formant les quartiers des serviteurs et des soldats, la chancellerie, et des bureaux. Plus de 30 000 tablettes et fragments de tablettes en élamite y ont été retrouvés. D’après Quinte-Curce et Diodore, Alexandre aurait laissé sur place 3 000 soldats, ce qui donne une idée des capacités de garnison de Persépolis. Au nord de ces baraquements, on trouve les restes d’une salle qui comportait trente-deux colonnes, dont la fonction n’est pas clairement connue.

 

Le harem :

Vue générale

On accède au gynécée, appelé improprement « harem », par la porte sud du palais des Cent-Colonnes. Le bâtiment a une forme de « L » dont l’aile principale a une orientation nord-sud. Son centre consiste en une salle présentant des colonnades, ouverte au nord sur une cour par un portique. Cette salle avait quatre entrées dont les portes étaient décorées par des reliefs.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article