Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Grèce antique (suite)

Pisistrate

Un buste :

Les réformes de Solon ne permirent pas d’apaiser les tensions dans le peuple athénien, si bien que l’aristocrate Pisistrate en profita.

Grâce à son union avec la fille de Mégaclès, le chef des Alcméonides, il prit le pouvoir, mais il en fut chassé par une brouille avec son beau-père.

Alors, il s’appropria l’or et l’argent des mines du pays pour enrôler une armée de mercenaires, avec laquelle il remporta la victoire contre ses adversaires.

 

L'économie :

Bien que tyran d’Athènes, Pisistrate se montre bon dirigeant.

Il s’attaque aux privilèges des riches, résout la question agraire grâce à un système de crédit agricole, favorise l’industrie et le commerce.

Il assainit les finances grâce aux mines d’or du Pangée et à l’argent des mines du Laurion.

 

La justice :

Pisistrate crée des tribunaux ambulants et abroge les anciennes lois qui ne connaissaient que la peine de mort pour tous les délits.

Il met en place une série de sanctions proportionnées à la faute commise, ce qui lui attire la reconnaissance du peuple.

 

La mer Égée :

Pisistrate est le premier à orienter la politique d’Athènes vers la mer Égée et la région des Détroits.

Il encourage l’établissement de colonies militaires et soutient la prise de pouvoir de tyran alliés dans les Cyclades.

Ainsi, il assure l’approvisionnement en blé qui nourrira Athènes aux Ve et IVe siècle av. JC.

 

Homère :

Pisistrate met en œuvre les premières grandes constructions sur l’Acropole, ouvre la première bibliothèque publique et fait intégrer les récitations d’Homère à la cérémonie des Panathénées.

Grâce à la concentration de la culture et du mécénat à sa cour, il fait rayonner la vie intellectuelle et esthétique d’Athènes.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article