Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Balade à travers l'Histoire avec Michel Rouvère

La Perse (suite)

3 Mars 2022 , Rédigé par Michel Rouvère Publié dans #Egypte, #Le Peintre de Mennefer, #Perse

Persépolis (suite)

Le Tachara :

Vue générale

Ainsi nommé par une inscription située sur un montant de sa porte sud, le Tachara, ou palais de Darius, est situé au sud de l’Apadana. C’est le seul des palais à avoir un accès sur le sud au moyen d’un portique. L’entrée du palais se faisait initialement de ce côté par un double escalier.

 

L'escalier occidental

Construit par Darius 1er, le palais est ensuite complété par Xerxès 1er qui l’étend, puis par Artaxerxès III qui y ajoute un second escalier à l’ouest. Cette nouvelle entrée crée une asymétrie inédite. Les vêtements des personnages mèdes, siliciens et sogdiens qui y sont représentés sont différents de ceux des autres escaliers antérieurs, ce qui suggère un changement de mode, et renforce l’idée d’une construction ultérieure.

 

L'entrée

L’entrée du palais se fait par une salle, via une porte où un relief représente des gardes. Cette salle est suivie d’une autre porte ouvrant dans le hall principal, sur laquelle se trouve un relief représentant le roi combattant le mal sous la forme d’un animal. Ce thème est également décliné sur d’autres portes du palais, dans le Palais des 100 colonnes, et dans le harem. La figure maléfique est tantôt symbolisée par un lion, un taureau, ou un animal chimérique. Le type de figure pourrait avoir un rapport avec la fonction de la pièce concernée, ou avec des thèmes astrologiques.

 

Reconstitution

Une porte ouvre dans la salle de bain royale. Elle est ornée d’un relief montrant un roi apprêté pour une cérémonie et suivi de deux serviteurs tenant une ombrelle et un chasse-mouches. Le roi est couronné, vêtu d’une riche parure agrémentée de pierres et pièces précieuses. Il porte également des bracelets, et des bijoux sont accrochés à sa barbe tressée. Un autre relief montre probablement un eunuque, seule représentation imberbe du site. Il porte une bouteille d’onguent et une serviette. La circulation d’eau était assurée par un canal couvert au sol passant au milieu de la pièce. On peut observer des reliquats du ciment rouge qui tapissait le sol de la salle. Des inscriptions gravées datant de la période islamique peuvent être vues sur des montants de porte du palais.

 

Les bâtiments

Le palais comporte également deux autres petites salles situées sur ses flancs. Le portique sud ouvre dans une cour bordée par les autres palais. Sur chaque linteau des portes et fenêtres est gravée une curieuse inscription : « fenêtre en pierre faite dans la maison de Darius ».

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article