Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Artefacts du Xe siècle (suite)

Des statues

Sculpté en Inde, cette statue en granit représente Mahesha, l’un des trois aspects de Shiva. Les fidèles de ce dieu considèrent qu’il apparaît sous trois formes qui vont de l’abstrait au concret. De lui sont nés les deux autres grands dieux hindous, Brahma et Vishnou. Ici, il est montré avec quatre visages. Sur la droite se trouve Brahma ; au centre, Shiva ; sur la gauche, Vishnou ; et à l’arrière, Rudra (sans doute le prédécesseur de Shiva).

 

Ce fragment de statuette en argile représente la déesse hindoue Kali sous la forme de Chamunda, la destructrice du mal. Sa mythologie raconte qu’elle a décapité les démons Chanda et Munda. Elle offre une apparence de nudité et de décrépitude. Elle porte un diadème formé de têtes de morts, un serpent en guise de collier et un scorpion sur le ventre. Elle devait tenir des armes dans les mains de ses douze bras cassés.

 

Une étoffe

Ce fragment d’un voile en soie a été fabriqué en Egypte à la fin du Xe siècle pour le calife fatimide al Aziz. Une inscription en écriture kufique s’étend au centre de l’ouvrage. Elle précise que ce voile a été tissé dans la ville de Tinnis dans le delta. Une étroite bordure composée d’oiseaux face à face et de dessins floraux égaie l’ensemble.

 

Une statuette

Cette tête de dragon coréenne en bronze devait être attachée à un coin du toit d’un palais ou d’un temple bouddhiste. La cloche était suspendue par un crochet à l’anneau sous la bouche du dragon. Elle résonnait sous l’effet du vent.

 

Un miroir

Fabriqué en Corée, cet objet en bronze est un miroir, dont l’arrière est décoré d’un paysage de jardin autour d’un palais, dans lequel se promènent des personnages. C’était un objet précieux qui devait appartenir à un haut dignitaire.

 

Une statuette

Fabriquée au Tibet, cette statuette en bronze et argent représente Amoghasiddhi, l’un des cinq Bouddhas transcendantaux de la tradition ésotérique du Bouddhisme. Il tient dans la main l’emblème de la foudre, symbolisant la vitesse de l’éclair à laquelle survient l’illumination grâce au chemin ésotérique. Garuda, sa traditionnelle monture, est à genoux sous son trône.

 

Une broche

Cette broche en forme d’étoile est typique du style ottonien du Xe siècle. Composée de cercles d’or reliés les uns aux autres pour obtenir une étoile à 8 branches, elle était sertie de pierres précieuses et de perles, dont beaucoup ont disparu. Chaque extrémité devait contenir une améthyste, tandis qu’au centre se trouve une intaille gravée dans un saphir.

 

Une statuette

Fabriqué en Inde, ce Bouddha en bronze représente le moment de l’illumination, quand il touche la terre avec sa main. Sa couronne, son collier et ses yeux sont incrustés d’argent. La paroi derrière lui et son trône étaient incrustés de lapis-lazuli et de cristal, dont il subsiste quelques vestiges.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article