Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mégalithes du Danemark (suite)

Le dolmen de Romle Stenov

Vue générale :

Situé sur la péninsule du Djursland, le dolmen de Romle Stenovn est composé d’une épaisse dalle de couverture supportée par quatre orthostates à peine émergés de ce qui reste du tumulus d’origine. Il devait posséder un couloir d’accès comme en témoignent les pierres que l’on peut voir à l’extérieur.

 

La chambre funéraire :

La chambre funéraire, datant de 3 500 av. JC, possède une ouverture à l’est. A l’origine, elle était destinée à recueillir les restes des élites de la communauté, mais elle a été réutilisée tout au long du Néolithique. Sa dalle de couverture est ornée de plusieurs cupules gravées.

 

Le tumulus de Rude

Vue générale :

Situé dans le Jutland, le tumulus de Rude date de 3 500 av. JC. Aujourd’hui, il est à peine visible au milieu de la verdure, mais lorsqu’il a été construit, il devait se voir de loin. Il a été fouillé une première fois en 1894 par un fermier, puis en 1977 ont eu lieu des fouilles archéologiques de grande ampleur.

 

Le ciste occidental :

Dès les premières fouilles dans le tumulus, deux cistes de pierre ont été mis au jour. Chacun contenait un squelette en bon état, dont il ne reste plus que des vestiges aujourd’hui. Dans le ciste situé à l’ouest (photo), le défunt portait un bracelet orné d’un disque de cuivre au poignet. Cela signifie que la tombe a été réutilisée à l’Age du Bronze, alors qu’elle date du Néolithique.

 

Le ciste oriental :

Lors des fouilles archéologiques de 1977, l’on a découvert les traces d’une structure en bois incendiée avant la construction du monticule. Les recherches ont démontré qu’elle comportait deux dates de construction, dont la deuxième comportait sept trous de poteaux, flanqués d’une enceinte semi-circulaire ouvrant à l’est. L’on suppose qu’il s’agit d’un lieu de culte.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article