Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Balade à travers l'Histoire avec Michel Rouvère

Les Mayas (suite)

31 Décembre 2021 , Rédigé par Michel Rouvère Publié dans #Le souverain de Tikal, #Mayas

El Puente (fin)

Des structures :

En 1935, l’archéologue Jens Yde a cartographié le site d’El Puente (Honduras), mais ne l’a pas fouillé, si bien que les premières fouilles n’ont eu lieu qu’en 1991. Le cœur du site est composé de cinq places, mais des parties importantes ont été endommagées et pillées. Dans les sépultures, l’on a découvert des offrandes de jade et de poterie décorée, mais certaines contenaient également de l’obsidienne.

 

Punta Chimino

Plan :

Située sur une péninsule dans le lac de Petexbatun au Petén (Guatemala), la cité maya de Punta Chimino fut fondée durant le premier millénaire av. JC. Protégée par une série de talus surmontés de palissades, c’était une petite ville animée et riche, ce qui lui permit d’ériger des structures monumentales.

 

Une plateforme :

La péninsule de Punta Chimino possédait une terre riche sur un lit de calcaire, si bien que les habitants de la cité pratiquèrent une agriculture intensive qui permit de nourrir une population dense. D’autre part, le lac leur offrait des ressources aquatiques complémentaires.

 

L'acropole :

Le site de Punta Chimino est divisé en trois groupes principaux : nord, est et ouest. Il possède également une place centrale, ainsi qu’une acropole, autour desquelles s’élevaient de larges plateformes supportant les palais de l’élite. L’on y trouve également un vaste terrain de pelote.

 

Une stèle :

Cette stèle était érigée sur le côté du terrain de pelote de Punta Chimino qui apparaît inhabituellement vaste pour une cité de cette taille. Peut-être est-il dû à l’intervention du royaume de Seibal au XIe siècle. Sous un amoncellement d’ordures, l’on a découvert un escalier hiéroglyphique.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article