Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mayas (suite)

El Palmar (fin)

Un gobelet :

Dans le temple principal, les archéologues ont également découvert de nombreux artefacts, dont des récipients brisés, déposés sur un sol de plâtre brûlé. A côté se trouvait la sépulture d’un homme adulte, dont les incisives étaient incrustées d’éclats de jade, ce qui le désigne comme un haut dignitaire, peut-être un roi.

 

El Peru

Un autel :

Habité entre 500 av. JC et 800 de notre ère, la ville maya de Waka (El Peru actuelle) au Guatemala est située à 60 km à l’ouest de la puissante Tikal, à laquelle une grande partie de son histoire est liée.

 

Des fouilles :

La première mention écrite de Waka consigne le passage de l’armée de Teotihuacan dix jours avant son arrivée à Tikal. Pendant plusieurs siècles, la cité fut alliée de Tikal, mais au VIIe siècle, son roi renia cette alliance pour épouser une princesse de Calakmul. Tikal réagit rapidement en vainquant Calakmul, puis en détruisant Waka.

 

Des stèles :

Lors des fouilles sur le site de Waka, les archéologues ont découvert plusieurs tombes royales, dont la plus importante est la « tombe de la reine ». Elle contenait de nombreuses offrandes funéraires, dont un petit vase en albâtre qui a donné son nom : K’abel. Elle régna durant vingt ans avec son mari K’inich Bahlam de 672 à 692 de notre ère.

 

Le plan :

Dans l’acropole de Waka, sous le palais construit en son centre, les archéologues ont découvert une tombe plus ancienne que celle de la reine K’abel. Selon les estimations, elle daterait de 300-350 de notre ère. Son excavation dura 76 jours, tellement elle était enterrée profondément sous le bâtiment.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article