Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Artefacts du Xe siècle (suite)

Un vase

Fabriqué en Chine, ce vase en terre cuite porte un décor incisé sur fond vert. L’on reconnaît une fleur en médaillon, surmontée d’une frise. La poignée du couvercle est sculptée en forme de lion.

 

Un diptyque

Fabriqué à Byzance, ce volet appartenant à un diptyque est sculpté dans l’ivoire. Il représente saint Luc assis devant un pupitre supportant un manuscrit, sur lequel il écrit à l’aide d’un calame.

 

Un panneau

Des panneaux en pierre de ce type, avec des décorations en relief, furent découverts sur les monuments de Tula, la capitale des Toltèques, ainsi que dans la ville maya de Chichen Itza, mais cet exemplaire provient du nord de l’état mexicain de Veracruz. Il représente un aigle dévorant un cœur humain.

 

Des statuettes

Fabriqué au début du Xe siècle au Sri Lanka, ce Bouddha en cuivre finement sculpté fait un geste de compassion envers les fidèles de la main droite, tandis qu’il retient les plis de son habit monastique de la main gauche.

 

Fabriquée au Népal, cette statuette en cuivre représente le dieu hindou Vishnou. Sa posture symétrique démontre qu’il préserve l’ordre en tant que protecteur divin. Il tient ses attributs royaux : le disque de la guerre, la massue des batailles et la trompe creusée dans un coquillage. Sa quatrième main serre la sphère de la déesse Terre. La partie centrale de sa couronne est ornée d’une tête de lion.

 

Fabriquée au Népal, cette statuette en cuivre recouverte d’une peinture dorée représente Manjushri, le Boddhisattva de la Sagesse, mais offre un aspect qu’on lui voit rarement. Son attitude est agressive, tandis que son visage au regard furieux, aux sourcils froncés et aux dents serrées démontre sa nature colérique. Il tenait une épée dans la main droite, mais elle s’est cassée.

 

Des ornements

Fabriqués en Colombie, ces ornements en or représentent des serpents avec des têtes moustachues. Les Muisca croyaient que les lacs étaient habités par les ancêtres qui apparaissaient sous forme de serpents. C’est pourquoi ils leur jetaient ces objets en guise d’offrande. Cette coutume a donné naissance à la légende de l’El Dorado quand les Conquistadors sont arrivés.

 

Un objet votif

Chez les Muisca, les objets votifs pouvaient prendre une variété de formes telles que des hommes, des animaux, des armes, des récipients pour la chaux ou du tabac à priser. Les images les plus communes représentaient des humains dans différentes activités, comme cette mère tenant son enfant. La qualité du travail importait moins que le message qu’il voulait faire passer.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article