Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mayas (suite)

Palenque (suite)

Le tombeau de la reine rouge (fin) :

Le sarcophage

Dans la chambre funéraire du temple XIII se trouvait un sarcophage dont les parois étaient couvertes d’un pigment rouge, tenace et toxique : le cinabre. A côté se trouvaient les ossements de deux victimes sacrificielles.

 

Les os

Les ossements des trois défunts sont également recouverts de cinabre. La reine dans son sarcophage, ainsi que la femme et l’enfant qui ont été tués pour l’accompagner dans l’Au-delà.

 

Le masque

La reine rouge avait le visage recouvert d’un masque de jade, et était parée de nombreux bijoux. Des inscriptions retrouvées dans la cité évoquent son décès le 13 novembre 572, mais ne précisent pas son identité. L’on a pensé qu’elle était la mère de Pakal, mais cette hypothèse a été abandonnée.

 

Le couloir

Les archéologues pensent maintenant que la reine rouge était sans doute l’épouse de Pakal, pourtant il reste à vérifier cette hypothèse et à découvrir son nom. La femme qui l’accompagnait vers l’inframonde était âgée de 20 à 30 ans, tandis que l’enfant avait entre 7 et 12 ans.

 

L'aqueduc :

L’aqueduc est une structure voûtée de trois mètres de haut qui conduit au fleuve Otolum en passant sous la place principale de Palenque, dans la section qui correspond à la façade orientale du Palais. L’aqueduc est complété par un pont de pierre qui enjambe les eaux de l’endroit que l’on appelle « le bain de la Reine », à l’extrême nord du groupe principal.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article