Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Perse (suite)

Suse (suite)

La statue de Darius (fin) :

Les inscriptions

La statue affiche plusieurs inscriptions dans les trois langues cunéiformes de l’empire (élamite, vieux perse et accadien) ainsi qu’en hiéroglyphes. Sur le pan droit du vêtement plissé : « Voici la statue de pierre que Darius le roi a ordonné de faire en Égypte, afin que celui qui la verra sache que l’Homme perse tient l’Égypte ». Sur les extrémités du nœud de la ceinture est gravée à droite : « Le Dieu parfait, maître des Deux Terres, Darius, qu’il vive éternellement » ; à gauche : « Le Roi de Haute et Basse Égypte, maître de l’accomplissement des rites, Darius, qu’il vive éternellement ».

 

La base

La statue est sculptée dans un seul bloc incluant également le pilier dorsal et la base dont la partie inférieure est lisse au-dessous des cartouches gravés indiquant que cette partie était visible, et non pas enterrée, dans son emplacement d'origine en Égypte. Ces cartouches représentent un mur fortifié stylisé, formule utilisée pour enfermer les dénominations ethniques ou géographiques de prisonniers. Au-dessus figuraient des prisonniers les mains liées dans le dos. Ici, les figures sont agenouillées mais élèvent leurs mains libres de liens, les paumes tournées vers le haut sur le modèle achéménide.

 

La tête

Découvert lors des fouilles de la colline du palais, ce fragment de tête colossale en calcaire a été daté du règne de Darius 1er. Il est possible qu’il s’agisse d’un morceau de la tête de la statue de la porte de Darius.

 

L'ensemble

Installée contre le montant sud du passage ouest de la Porte de Darius, la statue n'est pas à son emplacement d'origine. Elle a été rapportée d'Égypte par Xerxès qui fit sans doute exécuter une autre statue en symétrie contre l'autre montant ; les rares indices de cette seconde statue, en calcaire local, sont des découvertes antérieures de cinq fragments, deux de robe plissée, inscrits attribuables à Xerxès, un pied et la partie inférieure d'un visage barbu sculpté en ronde bosse, à la même échelle. Certains pensent même que quatre statues flanquaient les deux passages de la Porte.

 

Le palais :

L'entrée

L’ensemble palatial est installé sur une terrasse artificielle de 12 ha, dont cinq seulement sont bâtis ; le reste est constitué d’espaces découverts, carrelés à l’est vers la Porte de Darius, peut-être des jardins autour de la salle hypostyle, ou encore, selon certaines hypothèses, un bassin au nord de celle-ci. Pour cette partie nord, toute proposition reste hypothétique, car elle s’est totalement effondrée, sans doute tôt après l’époque achéménide, entraînant la chute de la majeure partie du portique nord de la salle hypostyle. À l'ouest, la construction s'avançait près du mur de soutènement, de sorte qu'elle devait être visible depuis la plaine. Offrir cette architecture grandiose au regard était sans doute intentionnel de la part de Darius.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article