Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mégalithes du Danemark (suite)

Le dolmen de Mollehoj (fin)

La chambre :

La chambre funéraire comporte 15 orthostates supportant 4 dalles de couverture. Ils sont surmontés par d’autres pierres plus petites afin de rehausser le plafond. L’on y accède par un couloir composé de 10 orthostates soutenant également 4 dalles de couverture.

 

Le tumulus de Monseshoj

L'entrée :

Situé sur l’île de Zélande, le tumulus de Monseshoj est du type sépulture à couloir. Il a été construit vers 3 500 av. JC, puis fouillé et restauré au XVIIIe siècle.

 

Le couloir :

Le tumulus mesure 3,5 m de haut pour 35 m de diamètre. La chambre funéraire ovale est composée de 15 orthostates supportant cinq dalles de couverture. Le couloir qui forme une courbe n’a pas été fouillé.

 

Une gravure :

En 1776, le prince Friedrich et son secrétaire entreprirent des fouilles sur le tumulus de Monseshoj (Danemark) qu’ils croyaient être une ancienne tombe royale, puis ils décidèrent de la restaurer pour en faire un monument national. Ils transformèrent la colline en un complexe en terrasses avec des haies coupées, des arbres et sept colonnes de marbre à la mémoire des légendaires «rois païens». L'entrée de la tombe était marquée d'un portail en marbre pompeux.

 

Le Morkedysse

Situé sur l’île de Zélande, le Morkedysse appartient aux plus anciens exemplaires de dolmens néolithiques. Il s’agissait d’un simple ciste de pierre formé de cinq orthostates, dont trois subsistent, qui supportaient une unique dalle de couverture. Ces monuments ne possédaient pas de couloir d’accès.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article