Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Perse (suite)

Suse (suite)

La porte de Darius (fin)

Le côté est

Seules deux des quatre bases de colonnes de la porte sont conservées, mais celle de droite est en meilleur état, bien qu’elle ait été déplacée. Au premier plan, l’on peut voir les briques de 0,33 m qui pavaient le sol à l’origine. Juste après, des carreaux de terre cuite de 0,50 m ont remplacé les briques, sans doute lors d’une réfection.

 

La base des colonnes

L’une des deux bases de colonne est constituée d’un bloc carré, sur lequel est posé un degré plus petit, solidaire d’un tore circulaire. L’autre colonne a les deux degrés en un seul bloc qui supporte le tore. Cela démontre que les tailleurs de pierre s’adaptaient à la dimension des blocs que les carriers leur livraient.

 

Une inscription

Sur le bord visible du degré intérieur des plinthes des colonnes, une inscription était gravée en trois langues : le vieux perse, l’élamite et l’accadien. Elle disait : « Xerxès le roi dit : par la grâce d’Ahura Mazda, le roi Darius, mon père, a construit cette porte ».

 

Les fondations

La porte repose sur des terres rapportées jetées par couches de 0,60 m d'épaisseur. En même temps que s’élèvent ces couches, des murets de briques crues dessinent en creux le plan du bâtiment, murs et colonnes jusqu'à 6 m de profondeur. Les murs (à gauche) reposent sur un mur en briques crues plus étroit que la tranchée, l’espace intermédiaire entre celui-ci et la paroi de la tranchée est rempli de graviers. Du gravier est également installé au sommet de la fondation dans une sorte de rigole sur laquelle s’élève le mur. Les bases de colonnes (au centre), mesurant 1,52 m de côté, sont fondées sur un remplissage de gravier débordant selon un carré de 4 m de côté.

 

La statue de Darius :

Le contexte

Le 24 décembre 1972, les archéologues découvrent la partie supérieure d’une statue acéphale affleurant dans les premiers niveaux d’époque islamique de la porte de Darius. Les deux mètres d’épaisseur de couches qui l’enveloppent sont d’époques séleucide et parthe, ce qui signifie qu’elle est restée visible pendant plusieurs siècles après Alexandre le Grand.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article