Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Perse (suite)

La bataille de Marathon

Le prélude :

Après la destruction d’Erétrie en 490 av. JC, les généraux Artapherne et Datis poursuivent leur avancée dans l’espoir de s’emparer d’Athènes. Désireux d’affaiblir les défenses de la cité, Ils abordent sur la plaine de Marathon le 12 septembre.

 

Les Grecs :

En 490 av. JC, prévenus par leurs espions de l’approche des Perses, les Athéniens décident de s’avancer à leur rencontre plutôt que de se terrer derrière leurs murailles. Ils établissent donc un camp sur la plaine de Marathon afin de bloquer les ennemis sur cette plage.

 

Les combats :

Le 17 septembre 490 av. JC s’engage la bataille entre l’armée perse et les hoplites grecs qui chargent leurs ennemis. Le choc est violent et dévastateur sur l’infanterie légère perse seulement armée de boucliers d’osier et de lances, dont les éléments les plus faibles se débandent.

 

La débâcle :

Le 17 septembre 490 av. JC, malgré la contre-attaque des troupes d’élite de Darius (les Immortels), qui réussissent à enfoncer le centre des lignes grecques, les Perses ne parviennent pas à retourner la situation. Les soldats paniqués s’enfuient pour regagner les navires, mais les Athéniens réussissent à capturer sept navires, tandis que les autres leur échappent.

 

Les hoplites :

Le 17 septembre 490 av. JC, voyant les navires perses s’éloigner en direction d’Athènes laissée sans défense, les hoplites (soldats grecs) se lancèrent dans une marche forcée pour rejoindre la ville. Ils y parvinrent une heure avant les ennemis. Constatant l’échec de leurs manœuvres, les Perses renoncèrent à débarquer et s’éloignèrent.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article