Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mayas (suite)

Mayapan (fin)

Des fondations :

Le site de Mayapan est constitué d’une enceinte de 8 km de long protégeant 600 structures sur une superficie de 4 km². A son apogée, la ville abritait 15 000 personnes. Le site n’a jamais été oublié, au contraire de beaucoup d’autres, si bien que John Lloyd Stephens et Frederick Cartherwood le visitèrent en 1842. Pourtant, il ne fut fouillé qu’à partir de 1950.

 

El Mirador

Plan :

Situé au nord du Guatemala, le site maya d’El Mirador fut édifié à partir du VIe siècle av. JC. Il fut occupé jusqu’au 1er siècle de notre ère, puis abandonné aux alentours de l’an 150. Par la suite, le site fut partiellement réoccupé entre 700 et 900.

 

Une pyramide :

En 1885, Claudio Urrutia nota la présence de ruines sur le site d’El Mirador, mais il fallut attendre 1962 pour qu’Ian Graham établisse le premier plan de la zone. Des fouilles détaillées débutèrent en 1978 pour se terminer en 1983. Les archéologues furent surpris de découvrir que la plupart des constructions n’étaient pas contemporaines des grandes cités mayas de l’ère classique, comme Tikal et Uaxactun, mais bien plus anciennes.

 

Des ruines :

Le site s’étend sur près de 16 km². Un vaste complexe construit à l’ouest de la cité comprend plusieurs pyramides, palais, ainsi que l’acropole centrale. Il est entouré par une enceinte à l’est et au sud. Il est relié par un sacbé à un second complexe plus petit comprenant une haute pyramide entourée de constructions plus petites.

 

Une stèle :

Le déclin d’El Mirador semble être venu de l’érosion du sol provoqué par la déforestation à outrance menée par les habitants de la ville dans le but de fabriquer le stuc dont ils recouvraient leurs monuments.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article