Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mayas (suite)

Lamanai (fin)

La pyramide des Jaguars :

A Lamanai (Belize), les archéologues ont concentré leur travail de recherche et de restauration sur les plus grandes structures comme cette pyramide montrant des masques de jaguars sculptés sur les extrémités de sa base.

 

Lubaantun

Vue aérienne :

Situé dans le district de Toledo au Belize, la cité maya de Lubaantun date du début du VIIIe siècle de notre ère. Son nom d’origine est inconnu, si bien qu’elle a été baptisée d’un terme moderne maya qui signifie : « lieu des pierres tombées ».

 

La place centrale :

La cité est construite selon le plan classique que l’on retrouve dans la plupart des sites de cette époque. Les monuments principaux sont érigés autour d’une place centrale, tandis que les maisons plus modestes en bois se répartissent à la périphérie.

 

Une pyramide :

Les monuments de Lubaantun sont construits avec de grands blocs de pierre sans mortier, tandis que leurs angles sont arrondis. L’acropole est installée sur une terrasse artificielle placée entre deux rivières qui la protègent.

 

Le terrain de pelote :

Au début du XXe siècle, les habitants de divers villages de la région signalent l’existence de ruines, si bien que le docteur Thomas Gann, spécialiste de l’archéologie maya, arrive en 1903 pour étudier le site. En 1905, une seconde équipe dégage le site de la végétation et entreprend les premières fouilles qui lui permettent de mettre au jour le terrain de pelote sur lequel sont gravés des glyphes représentant le jeu.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article