Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Balade à travers l'Histoire avec Michel Rouvère

La Perse

29 Juin 2020 , Rédigé par Michel Rouvère Publié dans #Egypte, #Le Peintre de Mennefer, #Perse

L'Egypte

Qui n’a pas rêvé à l’évocation de l’Égypte et de sa civilisation pharaonique ? Pourtant, à la fin de cette glorieuse période, le pays a connu une succession d’invasions et de révoltes qui ont mené à une forte instabilité politique.

 

Ahmôsis II

Après une grande instabilité à la tête de l’Égypte, Ahmôsis II s’empare du trône en 570 av. JC. et s’emploie à restaurer la grandeur du pays. Son influence se ressent depuis Napata en Nubie jusqu’à Byblos au Proche-Orient, sans oublier Chypre.

 

Babylone

En 559 av. JC, le roi d’Anshan (Iran), Cambyse 1er, meurt en laissant son trône à son fils Cyrus II. Celui-ci se lance à la conquête de la Médie qu’il parvient à dominer en 550 av. JC. Puis, il s’emploie à étendre son territoire en envahissant la Lydie, l’Asie centrale, et Babylone, dans laquelle il fait son entrée le 23 octobre 539 av. JC.

 

L'armée égyptienne

Ahmôsis II voit disparaître ses alliés battus un à un par Cyrus II. La croissance de l’empire perse commence à menacer l’Égypte, si bien qu’il est obligé de mobiliser ses troupes en levant des impôts notamment sur les revenus du clergé, ce qui lui attire une certaine méfiance de la part d’une grande partie de la population.

 

Les Hébreux

En 536 av. JC, Cyrus II autorise les Judéens exilés à Babylone à retourner à Jérusalem. Il donne l’ordre de reconstruire le temple de Jérusalem détruit lors de la prise de la ville par Nabuchodonosor II. Pourtant, la Judée a été tellement appauvrie que seule la fondation du temple peut être achevée. Cyrus ne rend pas son indépendance à la Judée, mais l’intègre dans une vaste satrapie qui comprend également la Syrie et Babylone, ce qui sert ses intentions stratégiques face à l’Egypte.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article