Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mayas (suite)

Izapa (fin)

Une figurine :

Lors des fouilles d’Izapa (Mexique), différents artefacts ont été découverts en-dehors des stèles : des éléments de vaisselle en céramique, des masques mortuaires en jade, et des statuettes comme celle-ci taillée dans de la pierre verte.

 

Joya de Cerén

Des pyramides :

Situé dans le département de La Libertad (El Salvador), le site maya de Joya de Cerén est surnommé la  « Pompéi des Amériques » parce que, comme la cité romaine, il a été recouvert de cendres par une éruption volcanique.

 

L’éruption du Loma Caldera (El Salvador) vers l’an 600 a permis de conserver une abondance de restes paléoethnobotaniques, grâce auxquels nous savons ce que les Mayas de la cité de Joya de Cerén cultivaient. Par exemple, c’est la première fois que l’on identifie un champ de manioc dans un site maya.

 

Les structures 11, 6, 1 :

La cité maya de Joya de Cerén (El Salvador) a été fondée vers l’an 200 de notre ère et fut florissante jusqu’à l’éruption. L’on suppose qu’un séisme de 4 sur l’échelle de Richter a alerté les habitants, ce qui leur a donné le temps de fuir. L’on peut déduire de la position des artefacts que la ville s’est vidée durant la soirée. Les outils agricoles étaient rangés, les feux allumés sur les foyers, mais les nattes n’avaient pas été déroulées.

 

La structure 3 :

Les archéologues ont excavé la place principale de Joya de Cerén (El Salvador) au pied des pyramides subsistantes, pour découvrir les bâtiments plus bas. 18 structures ont été identifiées, dont 10 ont été fouillées. Grâce aux murs en torchis construits pour résister aux tremblements de terre, l’on a pu déterminer la destination des différents bâtiments.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article