Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mayas (suite)

Rio Azul (fin)

Un masque :

Durant les fouilles, les archéologues ont découvert de nombreux pots en céramique, dans lesquels l’on buvait le cacao. Mais l’artefact le plus précieux est un masque de jade portant le nom du roi auquel il appartenait, ainsi que le glyphe-emblème de la ville.

 

Rio Bec

Une façade :

Découvert dès le début du XXe siècle, le site maya de Rio Bec (Mexique) n’a été que très peu fouillé. Pourtant, cette cité présente un aspect très différent des villes antérieures. Elle ne possède pas de centre cérémoniel groupé, signe d’un pouvoir fort, mais des groupes d’habitat dispersés, sans hiérarchie apparente.

 

Une pyramide :

Sur le site, l’on trouve un style architectural très particulier. De fausses pyramides y sont érigées, arborant au sommet des temples n’ayant que l’épaisseur d’un mur. A côté se dresse un groupe formé d’un habitat central, encadré par deux tours en forme de pyramide.

 

Hix Witz

Une place :

Situé dans le département du Peten (Guatemala), le site maya d’Hix Witz recouvre en réalité trois agglomérations voisines : La Joyanca, Pajaral et Zapote Bobal. Ces villes possèdent le même glyphe-emblème.

 

Une pyramide :

Pendant longtemps, les archéologues ont cherché le site encore non identifié d’Hix Witz, dont le nom apparaissait dans les textes des villes voisines. Mais il fallut attendre 2003, pour que le professeur David Stuart démontre que ce nom recouvrait en fait un territoire dans lequel plusieurs cités cohabitaient.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article