Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mayas (suite)

Coba (fin)

Un cenote :

Coba (Mexique) était située sur les voies commerciales les plus importantes de la péninsule, c’est pourquoi elle est demeurée un site majeur jusqu’à l’arrivée des conquistadors. La présence de cinq cenotes sur le territoire de la cité a également joué un grand rôle dans son développement.

 

Comalcalco

Située sur le bord du golfe du Mexique, la cité maya de Comalcalco est bâtie sur un site préhistorique. Il n’en reste plus aujourd’hui que la place centrale bordée par une haute pyramide et des édifices plus petits, tandis que l’acropole principale est implantée un peu à l’écart.

 

Copan

Une maquette :

Située dans la partie ouest du Honduras, la cité maya de Copan comporte un groupe principal composé d’une grande place et d’une acropole, entouré de secteurs d’habitations situés aux quatre points cardinaux. Elle a été bâtie sur un site préhistorique datant du XIIe siècle av. JC.

 

La grande place :

La grande place est parsemée de stèles représentant les différents souverains de la cité, ainsi que d’autels aux formes d’inspiration animale. C’est à partir du VIIe siècle de notre ère que Copan devient un centre majeur parmi les royaumes mayas. Le commerce se développe, les temples prolifèrent, tandis que de nombreuses personnes attirées par cette prospérité affluent dans la ville.

 

Le terrain de pelote :

Le terrain de pelote de Copan est le deuxième plus grand terrain de jeu après celui de Chichen Itza. Il date du VIIIe siècle de notre ère, un peu avant la victoire de Quirigua sur Copan en 738 et le sacrifice du roi par le vainqueur. A partir de ce moment, la ville a peu à peu décliné jusqu’à être abandonnée au XIIIe siècle.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article