Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mayas (suite)

Copan (suite)

L'acropole :

Située au sud de la grande place et du jeu de balle, l'acropole est un ensemble surélevé de structures à destination rituelle ou résidentielle. Son centre est occupé par les cours ouest et est, séparées par le temple-pyramide le plus élevé de Copán. Cette disposition architecturale, conforme à la pensée religieuse maya, reproduit la topographie de l'univers : le temple-pyramide correspond à une montagne, tandis que la place est l'équivalent de l'océan sur lequel flotte la terre.

 

Un autel :

Durant les fouilles de Copán, les archéologues ont découvert sur l’acropole un bloc de pierre de base carrée, aux quatre faces sculptées. Groupés par quatre sur chaque face, les souverains successifs sont représentés depuis le fondateur de la dynastie copanèque, K’inich Yax K’uk’ Mo’, jusqu’à celui qui a consacré l’autel en 775, Yax Pasaj.

 

L'escalier hiéroglyphique :

L’escalier monumental comporte le plus long texte maya connu (2 200 glyphes) sculpté dans la pierre des contremarches. Malheureusement, l’escalier s’étant effondré, il a été restauré en 1935, mais les 63 marches ont été replacées de façon arbitraire, si bien qu’il n’a pas été possible de déchiffrer entièrement les inscriptions. Nous savons seulement qu’il s’agit d’une chronique de la dynastie copanèque depuis le premier roi.

 

Le temple Rosalila :

Enterrée sous l’un des temples de l’acropole, la structure Rosalila doit son nom à sa couleur rose lilas. Ce bâtiment à deux étages, décoré de masques en stuc, a été découvert en 1991 à l’occasion du creusement d’un tunnel dans la structure supérieure. Une inscription indique qu’il a été dédicacé en 571.

 

Le temple des Inscriptions :

Achevé en 769, le temple des Inscriptions fut construit par le dernier roi, Yax Pasaj. Il tire son nom des textes hiéroglyphiques qui couvrent les murs. Il s’agit de la description des cérémonies religieuses qui prenaient place dans le monument, mais comme ils font allusion à des rites spécifiques dont nous ne connaissons rien, ces textes restent encore indéchiffrables aujourd’hui.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article