Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La nécropole de Quélarn

Aperçu

Située à Plobannalec-Lesconil (Finistère), la nécropole de Quélarn contient en particulier les vestiges d'un cairn de 50 m de long, comprenant six couloirs d'accès à des chambres funéraires. Dès le Moyen-âge, le site a servi de carrière de pierres, ce qui explique qu'il n'en subsiste que des ruines.

 

Un menhir

A une vingtaine de mètres au sud du cairn se trouve un menhir. L'on ignore s'il appartenait à un autre ensemble (cromlech, par exemple) ou s'il servait de point d'entrée dans la nécropole.

 

Une chambre

Les premières fouilles archéologiques du site eurent lieu en 1887. Elles mirent au jour 27 tombes, ce qui fit qualifier l'endroit de nécropole.

 

Une entrée

Entre 1979 et 1983, plusieurs campagnes de fouilles se succédèrent. Elles permirent d'identifier les restes du cairn qui, à l'origine, étaient enfouis sous un tertre de pierre.

Ici, les vestiges de l'un des couloirs d'accès.

 

Une chambre

A cause de la terre acide de Bretagne, l'on retrouve peu de squelettes dans les tombes de la région, si bien qu'il est difficile de découvrir qui était inhumé dans ces grandioses sépultures. Des objets précieux, tels que des haches polies ou des poteries décorées, laissent à penser qu'il s'agissait de personnages appartenant à l'élite.

Ici, l'on distingue la forme de la chambre funéraire derrière l'entrée.

 

Une entrée

Selon les dernières estimations, ce cairn a été construit entre 4935 et 4420 av. JC, ce qui en fait un monument plus ancien que les alignements de Carnac.

Ici, deux pierres marquent l'entrée d'une autre chambre funéraire.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article