Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Artefacts phéniciens (suite)

Un sarcophage

Au IVe siècle av. JC, la Phénicie souffrait sous le joug perse, c’est pourquoi Alexandre le Grand fut accueilli en héros à Sidon où l’on découvrit dans la nécropole royale un sarcophage le représentant. Le conquérant y figure dans des scènes de chasse et de combat. Lors de sa découverte au XIXe siècle, le sultan ottoman décida de le ramener à Constantinople par bateau.

 

Une stèle

Datant du IIe siècle av. JC, cette stèle découverte à Sidon marquait la tombe d’un certain Salmamodes. Elle se trouvait dans un jardin appelé Boustan el-Amoud.

 

Des protomés

Découverts dans le temple d’Eshmoun à Beyrouth, ces protomés en forme de taureau datent du IVe siècle av. JC. Ils sont en marbre. Par la suite, ils furent réutilisés dans un sanctuaire élevé dans la cour du précédent.

 

Des statues

Découverte à Beyrouth, cette statue provenant de Sidon représente un notable perse qui résidait dans cette ville. Elle date de la période achéménide (550 – 330 av. JC), durant laquelle l’empire perse dominait la Phénicie.

 

Dans le temple d’Eshmoun à Beyrouth, l’on a découvert les fragments de onze statuettes d’enfants volontairement brisées à la fin du rituel. Consacrées au dieu guérisseur, ces figurines symbolisaient le sacrifice des enfants malades. Celle-ci porte une inscription en phénicien qui assimile l’enfant au fils du roi de Sidon.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus  😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article