Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Najac (suite)

L'Aveyron

La vue sur la vallée de l'Aveyron depuis la terrasse du château est impressionnante.

 

La clef de voûte

Durant la guerre de Cent Ans, les Anglais occupent Najac et son château pendant une dizaine d'années à la fin du XIVe siècle. Désireux de se débarrasser de la présence des ennemis, les Najacois réussissent à pénétrer par ruse dans le château où ils massacrent la garnison avant de reprendre le contrôle de la forteresse.

 

La citerne

Ici, la citerne qui contenait la réserve d'eau pour la garnison du château.

 

L'intérieur

Najac demeure le chef-lieu de la sénéchaussée de Rouergue s'étendant sur six cantons actuels de l'Aveyron et du Tarn-et-Garonne. Mais en 1370, le siège du sénéchal est déplacé à Villefranche, tandis que Najac devient un viguier.

 

La terrasse

Durant les guerres de religion, le château est occupé par un Protestant, le seigneur de Morlhon. Les catholiques commandés par François de Buisson de Bournazel entreprennent le siège du château qui dure plusieurs mois. Pourtant, ayant épuisé leurs vivres et leur eau, les assiégés finissent par se rendre.

 

L'entrée

En 1643, le château est pris par les paysans révoltés, menés par Jacques Calmels. Les troupes de Mazarin, sous la conduite du comte de Noailles, gouverneur de Najac, reprennent le château et arrêtent les meneurs de la jacquerie. Ceux-ci seront condamnés à mort et roués vifs en octobre 1643.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article