Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mayas (suite)

Ixmiche

Après le XIVe siècle, les pays mayas se morcelèrent en une mosaïque de centres régionaux accessibles à des influences extérieures, comme les Nahuas ou les Aztèques. Des conflits politiques ne cessèrent d’opposer ces cités jusqu’à l’arrivée des Espagnols en 1521.

 

La société

La société maya est divisée en diverses classes sociales : nobles, religieux, militaires, artisans, commerçants, paysans et serfs. La structure sociale est fondée sur une organisation familiale patrilinéaire et une répartition du travail par secteurs d’activité.

 

Takalik Abaj

Situé au sud du Guatémala, le site archéologique de Takalik Abaj vit d’abord la construction d’un temple maya en l’an 800. Peu à peu, des bâtiments s’érigèrent autour du sanctuaire pour former une cité, dont la superficie atteignit 9 km². Les archéologues y ont découvert la tombe d’un roi anonyme dont les dépôts funéraires étaient somptueux.

 

Acanceh

Située dans le Yucatan, au Mexique, Acanceh est un site archéologique maya qui comprend une pyramide à degrés, ainsi qu’un bâtiment composé de deux structures, qui a été identifié comme un palais. Cette cité faisait partie du royaume de Hocabah, dont la ville principale est à 15 km à l’est.

 

Aguateca

Situé dans le Petén, au Guatemala, la ville maya d’Aguateca appartenait au royaume de Dos Pilas. Quand la capitale fut prise par les ennemis en 761, les souverains se réfugièrent à Aguateca qu’ils fortifièrent. Lorsque cette seconde cité fut, à son tour, prise et détruite, la famille royale prit la fuite en laissant derrière elle ses objets de valeur.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article