Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Rome antique (suite)

La Domus Aurea

Une maquette :

L’un des plus curieux monuments de Rome à cause de son gigantisme et de son histoire est la Domus Aurea (la Maison Dorée) de Néron. Elle n’est plus visible en surface aujourd’hui, mais l’on peut toujours visiter ses vestiges enterrés. Ici, une maquette qui la reconstitue dans son intégralité.

 

L'entrée :

En 65 av. JC, après l’incendie qui détruisit une bonne partie de Rome, Néron décida de se faire construire un somptueux palais qui s’étendrait du palatin au mont Caelius, à la place des zones détruites par le feu. Ici, le vaste hall d’entrée de la demeure.

 

Des peintures :

Tout d’abord appelée Domus Transitoria, le palais contenait de vastes appartements et des salles d’apparat. Un incendie détruisit la demeure qui fut reconstruite sous le nom de Domus Aurea et bénéficia de décorations encore plus somptueuses. Ici, des fresques très bien conservées.

 

Une salle ronde :

L’ensemble palatial de la Domus Aurea comprenait des bains, des maisons de campagne, des cryptoportiques et de vastes jardins pourvus de colonnades entourant des nymphées.  Elle offrait également des innovations dans le domaine architectural, comme la multiplication des salles de banquets rondes surmontées de coupoles.

 

Une reconstitution :

La Domus Aurea possédait un lac artificiel si vaste que l’on put, par la suite, y construire le Colisée qui y tenait tout entier. Parmi ses autres merveilles, l’on trouvait une salle de banquet dont le plafond en forme de voûte céleste tournait sur lui-même. Ici, une proposition de reconstitution de cette pièce.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article