Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Rome antique (suite)

La Domus Aurea (suite)

Une voûte :

Dans la Domus Aurea, le gigantisme était de mise. Des voûtes comme celle-ci atteignaient 10 m de haut. Bien entendu, elles étaient toutes richement décorées. Celle-ci offre une belle imitation de plafond à caissons peints de scènes qu’il devait être difficile de voir à une telle hauteur.

 

Un passage :

Chaque mur était décoré de fresques diverses, dont certaines étaient d’inspiration fantastique. Les architectures en trompe-l’œil préfigurent les derniers styles de peinture que l’on a retrouvés à Pompéi.

 

Des salles reconstituées :

Suétone donne une description impressionnante de la Domus Aurea : « Dans son vestibule on avait pu dresser une statue colossale de Néron haute de 120 pieds ; la demeure était si vaste qu’elle renfermait des portiques à trois séries de colonnes, longs de mille pas, une pièce d’eau semblable à la mer, entourée de maisons formant comme des villes […] ».

 

Ici encore, nous avons une belle illustration des propos de Suétone : « Dans le reste de l’édifice tout était couvert de dorures, rehaussé de pierres précieuses et de nacre [...] ». Ce palais était surtout conçu comme une vitrine à la gloire de Néron.

 

Au sujet des nombreuses salles de banquet que contenait la Domus Aurea, Suétone nous donne également quelques précisions : « Le plafond des salles à manger était fait de tablettes d’ivoire mobiles et percées de trous afin qu’on pût répandre sur les convives des fleurs ou des parfums […] ».

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article