Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mégalithes d'Espagne (suite)

Le dolmen de la Pastora (fin)

L'entrée :

Le dolmen de la Pastora à Valencina de la Concepcion est du type sépulture à couloir. Le corridor est divisé en trois sections séparées les unes des autres par des dalles en porte-à-faux servant de portes et de marches.

 

La chambre :

Le dolmen possède une chambre funéraire de forme circulaire. Son toit et son sol sont formés par de grandes dalles d’ardoise qui forment un faux dôme.

 

La nécropole de Montefrio

Le dolmen 23 :

Situé à cinq kilomètres de Montefrio, la nécropole mégalithique du Rocher des Gitans est composée de sept dolmens, dont le plus grand est le dolmen 23. Il a conservé sa dalle de couverture qui s’est coupée en deux, mais est restée en place. Il devait posséder un couloir d’entrée dont les orthostates ont presque tous disparu. L’on peut encore voir une partie du cercle de pierres qui formaient la base de son cairn.

 

Un autre dolmen :

Parmi les autres dolmens de Montefrio, aucun n’a conservé sa dalle de couverture. De forme rectangulaire, ils possèdent un couloir plus ou moins court selon la taille de la sépulture, qui mène à la chambre funéraire carrée ou rectangulaire. L’on y a retrouvé des pointes de flèches en silex, des peignes en os et des céramiques décoratives cassées. Celui-ci a conservé la base de son cairn.

 

Le site archéologique d'El Pozuelo

Le dolmen 1 :

Situé sur la commune de Zalamea la Real, le site archéologique d’El Pozuelo comporte un grand nombre de dolmens. Il est découpé en plusieurs unités. Le premier dolmen de l’unité A, nommé Los Llanetes, est une sépulture à couloir qui dessert deux chambres funéraires rectangulaires de même taille. Il a perdu ses dalles de couverture, mais l’on peut encore voir les vestiges de l’anneau de pierre qui délimitait le tumulus.

suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article