Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Rome antique (suite)

La maison d'Auguste (suite)

Le tablinum :

Comme dans toute demeure romaine, celle d’Auguste possédait un tablinum qui devait servir à l’empereur pour recevoir ceux qui désiraient le rencontrer. Cette pièce n’a conservé que très peu de vestiges de sa décoration d’origine qui devait être magnifique.

 

Le couloir :

Du côté nord de la cour ouest de la Maison d’Auguste se trouve un passage qui dessert cinq pièces dont deux bibliothèques et le tablinum de l’empereur entourés de deux couloirs. Très abîmée, cette partie a été couverte pour ne pas être davantage dégradée.

 

Le cubiculum du bas :

C’est dans les quartiers privés de la Maison d’Auguste que se situent les cabinets de travail de l’empereur. Celui du bas est décoré de murs rouges contenant des panneaux représentant des paysages urbains. La partie supérieure est ornée d’une frise continue de créatures marines.

 

La salle aux festons de pin :

La partie privée de la Maison d’Auguste est décorée de manière très simple avec des sols revêtus de mosaïques aux motifs géométriques. Pourtant, deux pièces tranchent sur cette austérité. La « salle aux festons de pins » en fait partie. Elle présente un décor formé de guirlandes végétales supportant des festons de pins, accrochées à des colonnes. Sur le registre supérieur, une frise végétale entoure la pièce, surmontée par un portique en trompe-l’œil.

 

La salle des masques :

La seconde pièce de la partie privée de la Maison d’Auguste à posséder un décor remarquable est la « salle des masques ». Les murs sont peints de motifs architecturaux en trompe-l’œil, parmi lesquels se trouvent des corniches supportant des masques de théâtre. L’impression de relief est saisissante.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article