Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Rome antique (suite)

La maison d'Auguste (suite)

Le cubiculum du haut :

Un mur

Dans les quartiers privés de la Maison d’Auguste, un second cabinet de travail est situé à l’étage. C’est là que l’empereur s’enfermait quand il ne voulait pas être dérangé ou qu’il avait une affaire importante à traiter.

 

Le plafond

Auguste avait baptisé « Syracuse » son cabinet de travail situé à l’étage de sa maison. La décoration en était classique avec, cependant, une frise plus travaillée comportant des masques souriants et des divinités ailées.

 

Une rampe :

En 36 av. JC, l’empereur Auguste décide de faire construire un temple dédié à Apollon, qu’il intègre dans la partie privée de sa demeure. La maison et le temple sont reliés par des passages couverts aux plafonds décorés de motifs à caissons.

 

Le péristyle :

En 36 av. JC, Auguste agrandit sa maison en rachetant les propriétés contiguës, dont certaines sont affectées à des services publics. L’une d’entre elles est aménagée pour en faire une aile privée qu’il offre à son épouse Livie. Les deux demeures sont reliées par un péristyle construit sur le sol orné de mosaïque d’une maison datant de la fin du IIe siècle av. JC.

 

La maison de Livie :

On accède à la Maison de Livie depuis la Maison d’Auguste par un couloir en pente qui aboutit à un vestibule dont le plafond est soutenu par des piliers carrés. Le sol est couvert d’une mosaïque noire et blanche comme dans presque toute la maison.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article