Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mayas (suite)

Les techniques

Ce qui frappe le plus dans la culture maya, c’est sa capacité à construire de superbes monuments avec des techniques rudimentaires. Ils ne connaissaient pas le métal ni la roue, ils n’utilisaient pas d’animaux de trait, si bien que l’érection des bâtiments en pierre exigeait une importante main-d’œuvre.

 

Les outils

Les Mayas transportaient à dos d’homme les matériaux pour leurs constructions et utilisaient des outils en silex, bois et parfois obsidienne. Leur méthode consistait à ériger les nouveaux bâtiments sur les anciens, ce qui explique la grande hauteur des monuments.

 

Les murs

Les murs des monuments mayas sont en majorité en calcaire, une roche tendre facile à tailler avec des outils en pierre. Le mortier pour les lier était également fabriqué avec du calcaire pilé, brûlé et mélangé. Par la suite, les progrès dans la taille des pierres réduisirent l’usage de ce mortier, puisque les pierres s’emboîtaient parfaitement.

 

Les bâtiments

La plupart des bâtiments en pierre reposent sur une chape dont la hauteur varie de moins d'un mètre pour les petites structures, à plus de 45 mètres pour les grands temples et les pyramides. Sur au moins un côté se trouve une volée de marches, souvent très raide. Cette chape était constituée d’une série de cellules délimitées par des murs. L’espace créé par ces cellules était ensuite rempli de gravier.

 

Les voûtes

Les Mayas ne connaissaient pas la technique de la voûte et n’utilisaient pas de colonnes ni d’architraves, si bien qu’ils employaient systématiquement du mortier pour faire tenir leurs constructions. Ils bâtissaient de fausses voûtes en encorbellement, dans lesquelles chaque strate de blocs s’avançait un peu plus sur le vide, jusqu’à rejoindre celle d’en face.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article