Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le château du Haut-Koenigsbourg

Première vision

Aujourd'hui, je vous emmène visiter le château du Haut-Koenigsbourg situé en Alsace.

Après une longue grimpée, nous découvrons enfin le monument qui nous surplombe à travers les arbres. C'est la récompense de nos efforts.

En 774, Charlemagne fait don du Staufenberg, le col où est construit le château, et des terres attenantes aux moines du prieuré de Lièpvre. A cette époque, il n'y avait aucune construction à cet endroit.

 

La porte d'entrée

Située en contrebas du château, la porte d'entrée est surmontée d'un bas-relief représentant le blason de la famille Thierstein.

En 1079, Frédéric l'Ancien reçoit le titre de duc de Souabe par l'empereur Henri IV. Il fait construire de nombreux châteaux, dont certains sur des terres qui ne lui appartiennent pas. C'est le cas de celui-ci qui se trouvait sur les terres du prieuré de Lièpvre.

 

Le mur

Après avoir franchi la première porte, nous longeons le pied du château. Remarquez sur l'excroissance sur le mur qui était l'évacuation des latrines.

En 1147, Eudes de Deuil, moine de Saint-Denis, demande au roi Louis VII d'intervenir auprès de son homologue Conrad III de Hohenstaufen afin de réparer l'injustice faite au prieuré de Lièpvre en le spoliant de ses terres. C'est la première mention écrite du château.

 

La porte d'honneur

L'on arrive ensuite à la porte principale du château, équipée d'une herse. Au-dessus sont gravées les armes des Hohenzollern et de Charles Quint.

En 1157 apparaît la première mention du nom de Königsburg (château du roi) pour qualifier le monument. A cette époque, sur le site se trouvaient deux tours permettant de surveiller la route d'Alsace vers le nord et vers le sud. L'une appartenait au roi Conrad III et l'autre à son neveu, Frédéric de Souabe.

 

Le moulin

En entrant dans la cour basse, nous levons les yeux pour découvrir avec étonnement un moulin à vent placé sur le faîte d'une tour d'artillerie.

Dans la première moitié du XIIIe siècle, les ducs de Lorraine profitent de l'affaiblissement des Hohenstaufen pour s'emparer du château qu'ils conserveront jusqu'au XVe siècle.

 

La cour basse

La cour basse est entourée de communs et de locaux de service comme les écuries, la forge, etc.

En 1462, le château est devenu un repaire de chevaliers brigands, si bien que les villes de Strasbourg, Colmar et Bâle forment une coalition de 500 hommes qui s'emparent du château, puis le brûlent.

 

Une tour

Cette tour se trouvé également dans la cour basse. Remarquez le dernier étage en bois et l'ouverture en surplomb.

Après la conquête du château, les ruines de celui-ci sont confiés à la famille Thierstein qui le rebâtit.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article