Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Vallée des Saints (suite)

Meven

Voilà un saint connu dans toute la Bretagne et en quelques provinces françaises. Né en Angleterre, Meven est issu d'une famille noble originaire du Pays de Galles. Il serait un parent de saint Samson qu'il rejoignit dans son monastère de l'île Caldey (Pays de Galles) et qu'il suivit en Armorique.

Meven rencontra un jour le seigneur Caduon qui lui offrit une terre pour fonder une abbaye à Gaël que Meven dédiera à Saint Jean-Baptiste. Au XIe siècle, le monastère sera reconstruit pour devenir l'abbaye de Saint-Méen-le-Grand. On raconte que Meven y réalisa de nombreux miracles. Il lui suffisait de frapper le sol avec son bâton pour offrir à ses moines une eau aux pouvoirs guérisseurs. Il parlait aux cerfs et sangliers pour les écarter des cultures de l'abbaye.

A l'image de nombreux saints bretons, Meven combattit lui aussi son dragon à Champtoceaux (Maine-et-Loire). En récompense, il reçut une terre où il fonda le futur prieuré de Saint-Méen au Cellier (Loire-Atlantique) où il reste aujourd'hui une chapelle dédiée au saint.

La légende raconte également que Meven serait à l'origine de la ville de Talensac, dont il est le saint patron. Alors qu'il voyageait avec ses disciples, Meven trouva un menhir sur lequel il aiguisa sa hache. Il lança alors à ses compagnons : "Où cette hache tombera, Meven bâtira". La hache serait tombée à l'emplacement de l'actuelle église de Talensac où le menhir du Grès Saint-Méen est toujours visible. Mais faites attention, un jour Meven fut attaqué par un de ses disciples qui fut alors écrasé par le menhir ; on dit que son corps serait toujours sous le mégalithe.

Meven est un des 7 grands guérisseurs de la chapelle de Notre-Dame-du-Haut à Trédaniel où il protège des maladies cérébrales dont la folie. L'un de ses attributs est la main, en raison d'un jeu de mots avec son nom.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article