Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Rome antique (suite)

La bibliothèque du temple d'Auguste

En l’an 40 de notre ère, l’empereur Tibère entreprend la construction d’une bibliothèque qu’il adjoint au temple d’Auguste dans le Vélabre. Au VIe siècle de notre ère, l’église Santa Maria Antiqua est construite dans une des petites salles de la bibliothèque. Cette église est abandonnée après le tremblement de terre de 847, puis l’église Santa Maria Liberatrice est construite devant. Au XXe siècle, lors de la destruction de cette dernière église, les vestiges du temple et de la bibliothèque sont mis au jour.

 

La bibliothèque Ulpia

Située sur le forum de Trajan, près de la Basilique Ulpia, la bibliothèque Ulpia est construite entre l’an 107 et l’an 112 de notre ère. Cette bibliothèque contenait des ouvrages d’auteurs grecs et latins, ainsi que des archives. Pour une raison inconnue, ces livres sont transférés dans les thermes de Dioclétien après le IVe siècle de notre ère.

 

Le cirque Maxence

Construit au début du IVe siècle par l’empereur Maxence sur l’emplacement d’une ancienne villa, le cirque de Maxence est situé sur la via Appia. Il fait partie d’un complexe bâti par l’empereur en l’honneur de son défunt fils, Valerius Romulus, qui comprenait également un palais et un mausolée. Ce cirque était réservé à la famille impériale et aux intimes, si bien qu’il ne contient que 10 000 places.

 

Le cirque Flaminius

Construit à la fin du IIIe siècle av. JC par Caius Flaminius Nepos, le cirque Flaminius est situé sur le Champ de Mars. Il est utilisé notamment pour célébrer les jeux plébéiens qui deviennent annuels à partir de 216 av. JC. On en trouve la trace dans les documents jusqu’au IVe siècle de notre ère, mais on n’en a retrouvé aucun vestige.

 

Le cirque Maxime

D’abord vaste esplanade libre de construction dans la vallée de la Murcia, le cirque Maxime acquiert ses premières structures permanentes en bois au IVe siècle av. JC, avant d’être progressivement reconstruit en pierre et marbre après chaque incendie. Il pouvait accueillir jusqu’à 150 000 spectateurs pour des courses de char, des jeux, des processions ou des triomphes.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article