Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Artefacts phéniciens (suite)

Une monnaie

Cette monnaie punique représente un cheval devant un palmier, symbole de Carthage. Lorsque les archéologues fouillèrent la colline de Byrsa à la recherche de l’emplacement du premier sanctuaire de la cité, ils découvrirent au pied d’un palmier une tête de cheval enterrée. Pour les Carthaginois, le cheval représentait le courage et la force militaire.

 

Une statue

Datant du VIe siècle av. JC, cette tête découverte à Chypre appartenait à une grande statue dont les divers éléments étaient fabriqués séparément, puis assemblés par le potier qui, ensuite, les peignait. Cet homme porte un bonnet conique à pompons, orné de rubans, de style phénicien.

 

Une coupe

Découverte dans une tombe de Cerveteri (Italie), cette coupe en argent doré repoussé et ciselé fait partie d’une vaisselle précieuse commandée par un prince étrusque à des marchands phéniciens. L’on ignore si elle fut fabriquée à Chypre ou en Phénicie, mais les thèmes liés à la guerre et la royauté prouvent qu’elle était destinée à un haut dignitaire.

 

Des patères

Appartenant à la vaisselle découverte dans une tombe de Cerveteri (Italie), cette patère phénicienne d’inspiration égyptisante montre une chasse au lion dans le registre intérieur et une armée en marche dans le registre extérieur.

 

Une patère est une coupe antique évasée et peu profonde, sans pied, à ombilic central, qui servait soit pour boire, soit pour verser des libations (cf. Larousse). Celle-ci qui fait partie de la vaisselle de Cerveteri (Italie) est assez abîmée. Son décor semblait porter exclusivement sur des thèmes guerriers.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus  😃

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article