Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Château de Bonaguil

Vue aérienne

Aujourd'hui, je vous emmène dans le Lot visiter le château de Bonaguil.

Dans la seconde partie du XIIIe siècle commença la construction du château qui ne comportait qu'un donjon placé sur une grotte naturelle. Son seul accès était une porte située à six mètres de haut, que l'on atteignait à l'aide d'une échelle.

 

Premier aperçu

En arrivant au pied de l'éperon rocheux sur lequel se trouve le château, voici ce que l'on aperçoit au-dessus des arbres.

Mentionné dans une charte de 1271 comme faisant partie des biens du roi de France, Philippe le Hardi, le château comportait à cet époque le donjon et un logis rectangulaire placé à l'ouest, de l'autre côté d'une étroite cour.

 

Les remparts

En montant vers le sommet de la colline, on longe les remparts du château.

Durant la guerre de Cent Ans, le seigneur du lieu s'engage dans le parti du roi d'Angleterre, ce qui vaut au château d'être pris plusieurs fois, incendié, puis abandonné.

 

Les douves

Nous arrivons au pont dormant qui remplace l'ancien pont-levis. En-dessous, l'on peut observer les douves sèches.

A partir de 1480, le nouveau seigneur du lieu fait réaliser d'importants travaux d'agrandissement, tout en équipant le château des dernières innovations en matière de défense et d'attaque.

 

L'entrée

Au-dessus du pont d'entrée, l'on peut observer les rainures dans le mur qui servaient à faire monter et descendre le pont-levis.

Parmi les nouveautés apportées par le seigneur, l'on trouve cette entrée qui ne donne pas directement sur le château, mais sur une barbacane protégeant l'accès.

 

Le donjon

Depuis l'entrée, l'apparence du donjon est impressionnante.

Le donjon est de forme oblongue avec les extrémités effilées, ce qui fut imposé par la forme du rocher et de l'éperon sur lequel il est construit.

 

La tour

Lorsque nous avons franchi la barbacane, nous arrivons sur cette plateforme qui nous mène à la seconde entrée menant au cœur du château.

L'épaisseur de ces défenses extérieures est calculée pour rendre les canons de l'époque inefficaces, puisque leur portée n'est pas suffisante pour atteindre la partie intérieure de la forteresse.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article