Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Londres en 1920 (suite)

Un hangar de stockage

Prise au début des années 1920, cette photo montre un vaste hangar dans le West India Docks, dans lequel l’on entreposait les marchandises importées en Angleterre avant de les distribuer. Au premier plan, l’on peut reconnaître des colis arrivant de Bordeaux, mais l’on y trouvait également du sucre, du thé, du café, des toiles de jute, de l’huile, des alcools, des coquillages et des épices.

 

Les docks

Prise en 1921, cette photo aérienne montre les docks après les travaux d’aménagement conduits entre 1912 et 1914 afin de les agrandir. Sur la gauche, l’on distingue les toits de deux entrepôts à tabac. La laine, le tabac et le vin étaient les principaux produits que l’on réceptionnait sur ces docks.

 

Un convoi de nourriture

Prise sur les docks durant la grève générale de 1926, cette photo montre la formation d’un convoi de nourriture pour les magasins de la ville. Les militaires et les policiers s’apprêtent à escorter ces camions remplis de denrées, conduits par des civils volontaires. D’ordinaire, ces convois se déroulaient dans un calme raisonnable, mais si la présence des soldats était révélée, il pouvait y avoir de violents affrontements.

 

Le déchargement de la viande

Déjà dans les années 1920, les navires qui apportaient de la viande de mouton et d’agneau en provenant d’Australie, Nouvelle-Zélande ou Afrique du Sud, étaient déchargés par des appareils électriques qui emportaient la cargaison dans les chambres froides, ce qui réduisait au minimum les opérations manuelles.

 

Le Victoria club camp

Prise en août 1922, cette photographie montre un groupe de jeunes gens en vacances dans le camp d’été du Victoria club sur l’île de Wight. Ils posent autour d’une moto et de son side-car, un engin qui était encore rare à cette époque.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus  😃

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article