Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Châteaux de Charente (suite)

Nieuil

Bâti au XVIe siècle pour servir de relais de chasse à François 1er, le château de Nieuil connut bien des vicissitudes. Il passa de main en main, fut vendu comme bien national à la Révolution, puis racheté en 1886 par le comte de Dampierre. Le château étant en ruine, il le fit entièrement refaire dans le style d’origine.

 

L'Oisellerie

La façade :

Le château de l’Oisellerie à La Couronne tire son nom de la fauconnerie que l’on y pratiquait sous l’égide de l’abbaye Notre-Dame située sur le territoire du bourg, malgré les nombreuses lois interdisant au clergé de s’adonner à ce loisir.

 

L'entrée :

La première partie construite du château, entreprise en 1498, est l’aile au pignon orné de gargouilles et crochets de style gothique avec la tourelle carrée contenant l’escalier à vis. La propriété appartenait à un échevin d’Angoulême, vassal de Louise de Savoie, comtesse d’Angoulême et mère de François 1er.

 

La cour :

L’un des fils du premier propriétaire du château fut procureur général de François 1er, tandis que son frère, évêque de Senlis, ajouta un corps de logis et la tour ronde au château.

 

L'arrière :

En 1526, François 1er séjourna au château en rentrant de sa captivité à Madrid. Par la suite, le propriétaire du château, ruiné par un litige avec l’abbaye Notre-Dame, le vendit en 1678.

 

Ordières

Ancienne forteresse du XIVe siècle, de laquelle subsiste le donjon rond, le château d’Ordières fut remanié au XVIe siècle dans le style Renaissance. De cette époque, il conserve encore quelques fenêtres à meneaux, ainsi que sa tour d’escalier polygonale. En 1792, il fut vendu comme bien national. Au XIXe siècle, à la suite de la loi imposant un impôt sur les ouvertures, plusieurs baies furent obstruées.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article