Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pompéi (suite)

La Fullonica de Stephanus

Extérieur :

Dans l’empire romain, une fullonica était l’équivalent de nos modernes pressings. L’on y lavait et blanchissait les étoffes neuves, mais les clients pouvaient également apporter leur linge à laver. L’une des mieux conservées de Pompéi est la Fullonica de Stephanus.

 

Le salon :

La Fullonica de Stephanus était une maison d’habitation jusqu’au tremblement de terre de 62. Par la suite, elle fut transformée en fullonica. L’ancien triclinium fut transformé en salon d’attente où les clients pouvaient patienter en attendant leur linge.

 

L'impluvium :

Dans la Fullonica de Stephanus, l’impluvium de l’ancienne maison ne servait plus à rien. C’est pourquoi il fut transformé en bassin de lavage. Comme il était à l’écart des autres, l’on suppose qu’il servait pour les étoffes fragiles comme le lin.

 

Le bassin haut :

Dans la Fullonica de Stephanus, la zone de lavage se situait au fond du péristyle. Elle consistait en trois grandes cuves communicantes placées à des hauteurs différentes, associées à cinq bassins plus petits dans lesquels des esclaves foulaient les étoffes avec les pieds.

 

Les toilettes :

La Fullonica de Stephanus contenait des latrines dont on recueillait l’urine qui servait au foulage des étoffes. Mélangée à de l’eau, elle servait à dégraisser les tissus. Quand on n’en avait pas assez, l’on utilisait de la soude. Les esclaves affectés à cette besogne respiraient ces produits toxiques à longueur de journée, si bien qu’ils ne vivaient pas vieux.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article