Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mégalithes d'Angleterre (suite)

Site mégalithique de Stonehenge (suite)

Phase IIIa :

De 2 100 à 2 000 av. JC, pour une raison que l’on ignore, le site fut entièrement démantelé pour laisser la place à une nouvelle structure. Les « pierres bleues » furent retirées et entreposées non loin, tandis que l’on apportait de nouveaux monolithes, bien plus grands, provenant d’une carrière située à 40 km au nord de Stonehenge. Cinq trilithes (groupes de trois menhirs) furent disposés en fer à cheval au centre, puis entourés d’un grand cercle composé de 30 monolithes surmontés de 30 linteaux.

 

Phase IIIb :

De 2 000 à 1 550 av. JC, les « pierres bleues », qui avaient été entreposées à la suite du réaménagement du site, furent sorties de leur remise pour être ré-érigées à l’intérieur du grand cercle. Bien entendu, elles furent retaillées pour former des piliers quadrangulaires, mais sur l’une d’elle, l’on peut encore distinguer un tenon arasé faisant penser qu’elle a fait partie d’un trilithe. Deux autres présentent, l’une une rainure, l’autre une feuillure creusée de haut en bas, qui suggèrent qu’elles ont été emboîtées pour un usage que l’on ignore.

 

Phase IIIc :

De 1 550 à 1 100 av. JC, c’est la dernière étape de modification de Stonehenge. Deux séries de trous forment des cercles concentriques autour des hautes pierres. Chaque cavité correspond à l’un des trente piliers. Elles sont rectangulaires aux parois verticales, de profondeur uniforme, mais leur aspect inachevé prouve qu’il s’agit d’un projet avorté de réorganisation des « pierres bleues » à l’extérieur du grand cercle de pierre.

Alors, avez-vous identifié l’étape de construction qui sert de cadre à mon roman « Le Cercle Sacré ? » Si ce n’est pas le cas, précipitez-vous sur ce livre pour en apprendre davantage sur la vie des bâtisseurs de ce monument. Cliquez ici.

 

L'archer :

En 1978, lors de fouilles sur le site, les archéologues ont découvert dans le fossé extérieur le squelette d’un homme que l’on a identifié à un archer en raison du bracelet de pierre qu’il portait, ainsi que des silex et flèches déposés près de lui. Curieusement, cet homme n’est pas inhumé dans un tumulus selon la coutume de l’époque. L’explication se trouve peut-être dans le fait que plusieurs pointes de flèches étaient fichées dans ses os, ce qui semble prouver qu’elles l’ont tué. Stonehenge aurait-il été le théâtre d’une bataille ?

 

La Heel Stone :

A l’extérieur de l’entrée nord-est du site se dresse la Heel Stone qui était plantée au centre de l’avenue desservant le site. Elle est entourée d’un profond fossé creusé à quatre mètres de sa base. Même si aujourd’hui, elle se présente dans une position penchée, elle était droite à l’origine. Contrairement aux pierres du grand cercle, celle-ci n’a pas été retaillée. Elle est telle qu’elle a été extraite.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article