Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Balade à travers l'Histoire avec Michel Rouvère

Châteaux de Charente (suite)

21 Décembre 2018 , Rédigé par Michel Rouvère Publié dans #Renaissance, #Un rêve de pierre

Fleurac

La façade :

Bâti à la place d’une forteresse médiévale, le château de Fleurac à Nersac fut transformé au XVIe siècle à la mode de la première Renaissance italienne. Il présente la même architecture que les palais italiens de l’époque : un grand escalier dans l’angle du bâtiment, des façades plates sans avant-corps, des toitures invisibles, des galeries à arcades et des terrasses superposées.

 

La galerie :

Devenu rendez-vous de chasse après sa transformation, le château accueillit François 1er qui aimait à chasser dans les bois et prairies autour d’Angoulême quand il rendait visite à sa sœur Marguerite. Durant les guerres de religion, le château fut pris et pillé, mais il fut restauré à l’identique.

 

Cognac

Le châtelet :

Au Xe siècle, un castrum en bois fut érigé à l’emplacement de la ville actuelle de Cognac. Vers le milieu du XIIe siècle, il fut remplacé par une forteresse en pierre, dont subsistent quelques vestiges dans les sous-sols. Enfin, au XIIIe siècle, les seigneurs de Lusignan y ajoutent un logis et une chapelle.

 

Le logis :

Le château de Cognac passa aux mains des Valois durant le XVe siècle. Jean de Valois fit édifier un nouveau logis, aménager de nombreuses salles, ainsi que la tour sud-ouest.

 

Une cheminée :

Charles, fils de Jean de Valois, et son épouse, Louise de Savoie continuèrent les travaux du château de Cognac en ajoutant notamment des cheminées afin de rendre les logis plus confortables. Ils firent également construire une nouvelle chapelle.

 

La salamandre :

Au début du XVIe siècle, le fils de Charles de Valois et Louise de Savoie, François 1er, fit poursuivre les travaux du château de Cognac. Il ajouta le grand bâtiment ouest qui contient la salle des gardes, fit construire une galerie au sud et des appartements à l’est. Dans ces nouveaux logis, l’on trouve sculpté l’emblème du roi, la salamandre.

 

La salle des gardes :

Sous la Révolution, le château de Cognac est vendu comme bien national. En 1795, une maison de commerce d’eau-de-vie s’y installe en lui adjoignant de nouvelles constructions. En 1812, la tour nord-est est détruite et en 1852, c’est la chapelle qui disparaît. L’on bâtit de vastes magasins pour stocker l’eau-de-vie.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article