Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voyage à Rome (fin)

Les fontaines

Un peu partout dans la ville, nous avons rencontré des fontaines héritées d'un passé où les habitants n'avaient pas accès à l'eau courante. Même les plus modestes d'entre elles affichent de fines sculptures qui méritent notre admiration.

 

Fontaine de la Piazza Navona :

Bien sûr, au centre de chaque place trône une fontaine. Ici, la fontaine des Quatre Fleuves érigée par le Bernin sur la Piazza Navona construite sur les vestiges du stade de Domitien.

Chaque statue représente un fleuve emblématique d'un continent : le Danube pour l'Europe, le Gange pour l'Asie, le Nil pour l'Afrique et le Rio de la Plata pour l'Amérique. Les sculptures datant du XVIIe siècle, l'Océanie n'avait pas encore été découverte, c'est pourquoi elle ne figure pas ici.

 

Fontaine de Trévi :

Bien entendu, nous ne pouvions pas passer à côté de la fontaine la plus célèbre de Rome. Donc, nous sommes partis à sa recherche en suivant des panneaux pas toujours très explicites.

Quelle ne fut pas notre surprise en touchant à notre but, de découvrir que ce monument se dresse sur une minuscule place qu'il remplit presque entièrement. C'est pourquoi, sans matériel adapté, il est très difficile d'obtenir un cliché de la fontaine entière.

Fabriquée à la fin du XVIIIe siècle à la demande du pape Clément XII, cette fontaine est encore de nos jours alimentée par l'Aqua Virgo, un aqueduc bâti en 19 av. JC et qui fonctionne toujours.

 

Le château Saint-Ange

Construit en l'an 125 de notre ère à la demande de l'empereur Hadrien pour en faire son mausolée, le château Saint-Ange sur la rive droite du Tibre, en face du Champ de Mars devient une forteresse militaire dès l'an 403. Quand les Goths attaquent Rome en 537, les soldats retranchés dans le château utilisent les statues qui le décorent comme projectiles.

Au Moyen-âge, ce sont les papes qui se retranchent dans la forteresse pour résister aux assauts des empereurs germaniques sans grand succès. 

Dès le XIe siècle, le château devient également une prison, sans perdre sa vocation de résidence. En effet, qui contrôle la forteresse, contrôle aussi la ville.

 

Le Vatican

Bien sûr, nous ne pouvions être à Rome sans aller au moins voir le Vatican, comme tout bon touriste. Nous y sommes allés un dimanche matin de bonne heure, et bien nous en a pris. Nous avons appris par la suite que le pape de l'époque avait fait une apparition depuis son balcon plus tard dans la matinée. Ainsi, nous avons échappé à la foule.

 

Vue générale

Il y aurait encore tellement de choses à raconter sur cette ville qui recèle tant de merveilles, mais il est déjà l'heure de partir. Nous reviendrons, c'est sûr, pour découvrir les trésors qui nous ont échappé.

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article