Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mégalithes d'Angleterre (suite)

Cromlech des Nine Stones :

Situé près d’Altarnun dans les Cornouailles, le cromlech des Nine Stones contient huit menhirs en cercle et un au centre. En 1889, il ne restait plus que deux pierres debout, alors il fut restauré dans son état actuel. Juste à côté, les archéologues ont retrouvé des vestiges de huttes circulaires laissant à penser qu’il y avait peut-être un village ou un habitat temporaire.

 

Dolmen de Pawton Quoit

Sur la commune de Saint Breock en Cornouailles se trouve le dolmen de Pawton Quoit. Il possède une lourde dalle de couverture supportée par trois piliers, tandis que des pierres plus petites forment les murs de la chambre funéraire. Il devait être couvert d’un tumulus rond.

 

Cromlech de Stannon circle

Situé près de Saint Breward dans les Cornouailles, le cromlech de Stannon contient 47 menhirs. Non loin de là, un village composé de huttes rondes a été découvert et fouillé dans les années 1960. Il devait abriter une centaine de personnes, mais il est plus récent que le cromlech.

 

Cromlech des Stripple Stones

Le cromlech des Stripples stones à Blisland en Cornouailles est entouré d’un henge. La première mention de ce monument date du règne de la reine Elizabeth au XVIe siècle. Il était désigné comme « le monument le plus remarquable et le plus intéressant du comté ». Lors des fouilles en 1905, l’on a retrouvé quelques vestiges d’incinération.

 

Cromlech de Tregeseal East circle

Le cromlech de Tregeseal East situé près de Saint Just en Cornouailles est aussi connu sous le nom des Pierres Dansantes. Il contient aujourd’hui dix-neuf menhirs, mais à l’origine il devait en avoir vingt-et-un. Le cromlech fut restauré à plusieurs reprises, si bien que seules les pierres du côté est du cercle sont dans leurs positions d’origine.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus 😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article