Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vallée des Saints (suite)

Nouga

Originaire d'Irlande, saint Nouga fut archevêque d'Armagh en 518. A la recherche de solitude, il part pour l'Armorique. Il traversa la Manche sur un rocher qui le conduisit jusqu'à Penmarc'h.

Il installa son ermitage à Tréguennec, à l'emplacement de la chapelle Saint-Vio où le rocher sur lequel il a voyagé est toujours visible. Puis, il bâtit un monastère entre Lesneven et Saint-Pol-de-Léon, sur l'actuelle commune de Saint-Vougay, où il mourut en 585.

Dans son rocher éponyme à la chapelle Saint-Vio, on voit l'empreinte de la tête du saint. Afin d'être soulagés de leurs maux de tête, les pèlerins y reposaient leur front et emportaient de l'eau, dans laquelle avaient été trempées les reliques du saint, soit pour la boire, soit pour l'appliquer sur leur front.

Le rocher était aussi utilisé comme une pierre de fertilité, les femmes s'y frottaient le ventre. Les paysans retournaient la pierre pour obtenir soleil ou pluie selon les saisons.

Dans l'église de Saint-Vougay se trouvait le Missel de Saint-Vougay, un ancien manuscrit du XIe siècle contenant une litanie de saints, sur lequel les fidèles venaient se pencher pour guérir leurs fièvres.

A la Vallée des Saints, la statue de Saint Nouga porte dans un carré gravé la symbolique de la terre et de sa matérialité. Il est inséré dans un cercle, symbole de l'infini, de l'éternité, de la spiritualité. Les deux éléments ainsi réunis rappellent que la présence divine englobe le monde matériel.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article