Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Châteaux du Morbihan (suite)

Plessis-Josso

Bâti au début du XVIe siècle, durant la guerre de succession de Bretagne, le château du Plessis-Josso à Theix appartenait à un écuyer ducal. Il fut remanié au XVIe siècle dans le style Renaissance qu’il a conservé jusqu’à nos jours. Le domaine à vocation agricole possédait des moulins, des fours, ainsi qu’un port privé dans le golfe du Morbihan.

 

Plessis-Kaer

Situé à Crach, le château du Plessis Kaer fut construit au XVe siècle, puis remanié au XVIe siècle. Par la suite, il fut encore agrandi et modifié, mais il conserva son style Renaissance d’origine. Pendant la Révolution, il fut vendu comme bien national, mais ne fut pas abîmé. Le mot Kaër serait un condensé de Keraêr signifiant « la maison du serpent ».

 

Rimaison

Construit sur les fondations d’un manoir du XVe siècle, le château de Rimaison à Bieuzy date de la fin du XVIe siècle. A la Révolution, il fut vendu comme bien national, mais il devait déjà être en ruine. Il fut en partie démantelé durant le XIXe siècle, si bien que l’on en retrouve des éléments dans plusieurs fermes de la région.

 

Rochefort

Le premier château de Rochefort-en-Terre fut construit au XIIe siècle. Détruit en 1488 sur l’ordre du roi Charles VIII, il fut reconstruit à partir de 1490. Il fut brûlé au moment des guerres de la Ligue, restauré par la suite, puis à nouveau pillé à la fin du XVIIIe siècle. En 1907, un peintre américain l’acheta et le restaura.

 

La Sauldraye

Bâti sur les fondations d’une forteresse médiévale plus ancienne, le château de la Sauldraye à Plumelec date du début du XVIe siècle. Bien qu’il soit tombé en ruine au début du XIXe siècle, il fut acheté en 1870 par une famille qui le restaura. L’on peut encore voir les mâchicoulis au-dessus du proche d’entrée, accolé à une tourelle possédant toujours une meurtrière.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article